Les différences entre les versions 2.6 et 2.7

La version 2.7 s'appuie sur la distribution[1] GNU/Linux Ubuntu 18.04 LTS nommée également Bionic Beaver.

Ubuntu 18.04 LTS est disponible depuis le 27 avril 2018. Portant le label LTS[2], cette version est soutenue et mise à jour pendant une durée de cinq ans, son support s'arrête donc en avril 2023.

Noyau Linux

Cette nouvelle version d'Ubuntu implique également un changement de version du noyau avec de nouvelles prises en charge matériel.

Les modules EOLE 2.7 utilisent par défaut le noyau le plus récent de la distribution Ubuntu, soit, à ce jour une version linux-image-generic 4.15.

Netplan/Systemd-networkd

Sur cette nouvelle version d'EOLE, le réseau est géré par systemd-networkd[3] à partir de configurations générées par Netplan[4].

Les commandes historiques fournies par le paquet net-tools, telles que ifconfig et route sont toujours utilisables mais le fichier historique /etc/network/interfaces ainsi que les scripts présents dans les dossiers /etc/network/if-* ne sont plus utilisés.

Modules disponibles sur EOLE 2.7

Le module eCDL (contrôleur de domaine Samba 3[5] répondant aux besoins propres de Ministère de l'Écologie) n'est pas porté en version 2.7. Il est abandonné au profit du module Seth.

2.7.0

Mode DHCP pour toutes les interfaces

Sur les versions antérieures d'EOLE, seule la première interface pouvait être configurée en mode DHCP[6].

À partir d'EOLE 2.7.0, celui-ci peut être activé sur n'importe laquelle des interfaces.

Interface en mode bridge

Le mode bridge n'étant plus utilisé sur les modules EOLE, les variables expertes nommées L'interface réseau de la zone est un bridge disponibles dans chacun des onglets Interface sont supprimées à partir d'EOLE 2.7.

Gestion des tâches planifiées eole-schedule

À partir d'EOLE 2.6.1, l'option -m (ou --mode) du script manage_schedule, qui précisait si le script était en post ou en pre, était obsolète.

À partir des versions EOLE 2.7, cette option est supprimée.

Le mode (pre ou post) utilisé pour un script est forcément celui qui a été déclaré dans le dictionnaire[7] extra.

Il est également possible de personnaliser la fréquence des tâches schedule Query-auto et Maj-Auto dans l'interface de configuration du module.

Sauvegarde Bareos

Le service Bareos de lecture/écriture de fichiers (file server) exécute les commandes de lecture/écriture des fichiers sur chaque serveur où il est installé. Il est géré (programmation, authentification…) par un seul service Bareos directeur (backup server) qui peut maintenant être distant. À partir de la version 2.7, en mode expert, le service Bareos de lecture/écriture de fichiers peut donc être activé, activé seul (service directeur distant) ou désactivé.

Samba 4.9

En version 2.7.0, le module Seth utilise la version 4.9 de Samba.

Les paquets associés à la version 4.9 de Samba s'installent à la première mise à jour du module.

Les attributs sensibles de l'AD, comme par exemple les mots de passe, sont chiffrés par défaut (fonctionnalité implémentée depuis la version 4.8 de Samba).

2.7.1

Configuration de la journalisation Samba

Analyse antivirale des répertoires partagés

Génération de hash supplémentaires

Application de restrictions sur le transfert de zone

Format de la base interne de Samba

À partir d'EOLE 2.7.1, il est possible de configurer le backend Samba en mode MDB[8]. Ce mode est expérimental mais il permet de gérer plus d'objets dans l'AD.

Chiffrement des mots de passe

Certains outils externes (synchronisation) nécessitent des mots de passe en clair. La possibilité de désactiver le chiffrement sur les mots de passe a donc été ajouté sur cette version

GLPI 9.1.6

L'application de gestion de parc informatique et de gestion des services d'assistance GLPI passe en version 9.1.6.

Le paquet eole-esbl-glpi est renommé en eole-glpi.