Activation et configuration de Bareos

La sauvegarde du serveur et le support de stockage de la sauvegarde sont activés par défaut sur certains modules, il peuvent être activés/désactivés dans l'onglet Services de l'interface de configuration du module.

Activation de la sauvegarde Bareos dans l'onglet Services de l'interface de configuration
Activation de la sauvegarde Bareos dans l'onglet Services de l'interface de configuration
  • L'activation du support de stockage de la sauvegarde permet d'accueillir des sauvegardes locales ou distantes.

  • L'activation de la sauvegarde permet d'activer la sauvegarde du serveur, celle-ci peut être locale si le support de stockage est activé ou déportée à condition d'avoir un serveur sur lequel est activé le support de stockage.

Cette fonctionnalité permet de mettre en place des sauvegardes croisées.

Si le support de stockage de la sauvegarde est activé (Activer le support de stockage de la sauvegarde à oui) un onglet Stockage bareos apparaît dans l'interface de configuration du module.

L'onglet permet de configurer le nom du serveur de stockage et d'autoriser des directeurs à se connecter au stockage.

Suite à l'activation de la sauvegarde du serveur (Activer la sauvegarde du serveur à oui) l'onglet Directeur bareos apparaît dans l'interface de configuration du module. Il permet de configurer le nom du directeur et les périodes de rétention et de définir si le serveur de stockage est distant ou local.

Onglet Directeur bareos

Le type de base de données permet de choisir si l'enregistrement du catalogue se fait dans MySQL ou dans SQLite. Il ne sera plus possible de modifier ce paramètre après l'enregistrement de la configuration.

Conseil

Si le choix est laissé à l'utilisateur il est préférable d'utiliser MySQL. L'application web bareos-webui nécessite MySQL.

Le nom du directeur est une information importante, il est utilisé en interne dans le logiciel mais, surtout, il est nécessaire pour configurer un client Bareos ou pour joindre le serveur de stockage depuis un autre module.

À l'enregistrement du fichier de configuration il ne sera plus possible de modifier le nom du directeur, en effet cette variable est utilisée dans les noms des fichiers de sauvegarde.

Vue de l'onglet Directeur Bareos
Vue de l'onglet Directeur Bareos

Ensuite, il est nécessaire de définir les durées de rétention[1] des différents espaces de stockage (totale, différentielle et incrémentale).

La durée de rétention des fichiers détermine le temps de conservation avant l'écrasement.

Plus les durées de rétention sont importantes, plus l'historique sera important et plus l'espace de stockage nécessaire sera important.

Exemple

Il peut être intéressant de conserver un historique long mais avec peu d'états intermédiaires.

Pour cela, voici un exemple de configuration :

  • 6 mois de sauvegardes totales ;
  • 5 semaines de sauvegardes différentielles ;
  • 10 jours de sauvegardes incrémentales.

Avec la politique de sauvegarde suivante :

  • une sauvegarde totale par mois ;
  • une sauvegarde différentielle par semaine ;
  • une sauvegarde incrémentale du lundi au vendredi.

Dans l'historique, il y aura donc une sauvegarde par jour de conservée pendant 10 jours, une sauvegarde par semaine pendant 5 semaines et une sauvegarde mensuelle pendant 6 mois.

Attention

Une modification de la durée de rétention en cours de production n'aura aucun effet sur les sauvegardes déjà effectuées, elles seront conservées et recyclées mais sur la base de l'ancienne valeur, stockée dans la base de données.

Afin de prendre en compte la nouvelle valeur pour les sauvegardes suivantes, il faut utiliser les outils Bareos pour mettre à jour la base de données :

# bconsole

*update

*2

*<numéro du pool de volumes de sauvegarde>

Une autre solution consiste à vider le support de sauvegarde ou prendre un support de sauvegarde ne contenant aucun volume et à ré-initialiser la base de données Bareos avec la commande :

# bareosregen.sh

La regénération du catalogue de bareos va écraser l'ancienne base, confirmez-vous ? [oui/non]

[non] : oui

Configuration du stockage

Le stockage peut être local ou distant, il est local par défaut.

Dans ce cas aucun paramètre n'est à configurer dans l'onglet Directeur Bareos.

Par contre des paramètres vous permettant éventuellement d'autoriser des directeurs à se connecter au présent stockage dans l'onglet Stockage bareos.

Vue de l'onglet Directeur Bareos
Vue de l'onglet Directeur Bareos

Dans le cas d'un serveur distant (Activer le serveur de stockage localement à non), il faut configurer l'adresse IP et le mot de passe du serveur de stockage distant.

Attention

Certaines infrastructures nécessitent une dégradation des fonctionnalités des modules EOLE comme la désactivation des mises à jour automatiques pour que la sauvegarde distante fonctionne correctement.

Le déport du service bareos-sd sur un autre serveur que bareos-dir ne permet pas de gérer correctement les verrous des tâches d'administration sur ce serveur : bareos-dir ne permet pas de signaler efficacement à bareos-sd qu'une sauvegarde est lancée et qu'il doit poser un verrou empêchant les autres tâches d'administration.

En mode expert, il est possible de modifier le répertoire utilisé par défaut pour l'extraction de la base de données du catalogue. Ce changement permet éventuellement de ne pas surcharger l'espace occupé dans /var.

Vue de l'onglet Directeur Bareos
Vue de l'onglet Directeur Bareos

Il est également possible de définir manuellement le mot de passe de la base de donnée MySQL, le délai accordé à l'exécution de la sauvegarde ainsi que l'algorithme de compression utilisé pour le stockage.

Vue de l'onglet Directeur Bareos
Vue de l'onglet Directeur Bareos
Type de compression et délai alloué
Type de compression et délai alloué

La durée maximale pour l'exécution complète d'une sauvegarde permet d'arrêter le job après un temps d'exécution fixé en seconde, par défaut le job est limité à 86 400 secondes soit 24 heures (la valeur 0 lève cette limite de temps).

Plus l'algorithme est efficace, moins il nécessite d'espace mais plus il alourdit la charge système et allonge la durée du processus de sauvegarde. Le taux de compression est exprimé par un chiffre de 1 à 9, proportionnel. Au delà de 6, le gain en place est faible par rapport aux niveaux immédiatement inférieurs, tandis que la durée de traitement s'allonge sensiblement.

Le champ Mot de passe du directeur contient le mot de passe à transmettre aux applications distantes pour leur permettre de s'authentifier auprès du directeur.

Dans l'onglet Stockage bareos il est possible de choisir un nom de serveur de stockage et d'autoriser des directeurs distants à se connecter au présent serveur de stockage.

Pour ajouter un ou plusieurs directeurs distants à se connecter il faut cliquer sur Nom du directeur Bareos distant, le détail de l'autorisation s'affiche.

Pour ce faire il faut se munir des paramètres du directeur distant :

  • son nom ;

  • son adresse IP ;

  • son mot de passe.

Autoriser des clients Bareos distants à se connecter au directeur
Autoriser des clients Bareos distants à se connecter au directeur

Attention

Les sauvegardes sont des informations sensibles. Il ne faut pas utiliser de mot de passe facilement déductible.

Pour que les modifications soient prises en compte, une reconfiguration du module est nécessaire avec la commande : reconfigure.