Les différences entre les versions 2.5 et 2.6

La nouvelle version du module reproduit les mêmes fonctionnalités (iso-fonctionnel) que l'ancienne version.

La nouvelle version du module reproduit les mêmes fonctionnalités (iso-fonctionnel) que l'ancienne version.

La version 2.6 s'appuie sur la distribution GNU/Linux Ubuntu 16.04 LTS nommée également Xenial Xerus.

Ubuntu 16.04 LTS est disponible depuis le 21 avril 2016. Portant le label LTS[1], cette version est soutenue et mise à jour pendant une durée de cinq ans, son support s'arrête donc en avril 2021.

Noyau

Cette nouvelle version d'Ubuntu implique également un changement de version du noyau avec de nouvelles prises en charge matériel. Les modules EOLE 2.6 utilisent par défaut le noyau le plus récent de la distribution Ubuntu.

Gestion des services

systemd[2] est, dorénavant, la seule méthode valide pour la gestion des services. upstart[3] est encore accepté pour assurer la rétrocompatibilité. Cependant, le service est, dans tous les cas, géré par systemd.

Interfaces réseau

Sur la nouvelle version d'EOLE les cartes réseau respectent la convention Consistent Network Device Naming[4] de udev[5] pour le nommage des cartes réseau. Le nom des cartes est fixé en fonction de leur ordre d'attachement au système et non plus uniquement dans l'ordre matériel.

Sous EOLE, le nommage des interfaces réseau change, elles se nomment désormais em1, em2,..., emx.

Architecture AMD64 uniquement

L'architecture i386 n'est plus supportée par le projet EOLE à partir de cette version.

Installation UEFI

Les nouvelles images ISO générées par EOLE intègrent le support de l'UEFI[6].

Le support de l'UEFI est également disponible sur les nouvelles images générées pour les versions d'EOLE précédentes (images 2.4.2.1, 2.5.2.1, ...).

Gestion des certificats du serveur Zéphir

Dans le cas d'utilisation de certificats non reconnus par une autorité de certification, il faut, pour procéder à l'enregistrement d'un serveur, copier et intégrer le certificat de la CA locale du serveur Zéphir sur le serveur à enregistrer.

Creole

Des modifications ont été réalisées dans Creole :

  • du fait du passage à systemd, certains attributs de la balise <service> ont été supprimés : pty, startlevel et stoplevel ;
  • ajout d'un nouveau type password permettant de présenter les valeurs avec un affichage brouillé ;
  • ajout des nouvelles contraintes entre variables : mandatory_if_in et mandatory_if_not_in.

Restauration des sauvegardes

La restauration du catalogue s'effectue désormais après instanciation du serveur.

L'option --configeol du script bareosrestore.py permet d'extraire le fichier config.eol.

Choix du type de partitionnement à l'installation

Lors de l'installation d'EOLE avec une version supérieur ou égale à 2.5.1, une fenêtre propose de choisir entre un partitionnement manuel ou automatique, ce choix est également proposé sur Eolebase.

PHP 7

La version de PHP disponible sur Ubuntu 16.04 est PHP 7.

Outre les évolutions liées au langage lui-même, plusieurs modifications majeures sont à en prendre en compte :

  • modification des noms de paquets : php5-sqlite => php-sqlite3 ;
  • modification des chemins de configuration : /etc/php5 => /etc/php/7.0 ;
  • modification du nom de certaines commandes : php5enmod => phpenmod.

MySQL 5.7

La version de MySQL disponible sur Ubuntu 16.04 est MySQL 5.7.

Certains scripts existants pourraient ne plus être compatibles avec cette nouvelle version du logiciel.

Attention

Dans MySQL 5.7, le champ password de la table mysql.user a été renommé authentication_string.

Anti-virus

Certains répertoires sont affichés comme fichiers inconnus sous Windows lorsque Scannedonly est utilisé. Le logiciel Scannedonly[7] n'étant plus compatible avec la version de Samba, la fonctionnalité Anti-virus temps réel ClamAV sur les fichiers n'est plus disponible à partir de la version EOLE 2.6. L'observatoire des virus a été supprimée de l'EAD.

Une nouvelle variable permet de choisir la profondeur maximale pour le balayage des répertoires. Des valeurs de variables ont été augmentées.

Gestion des bases de données EoleDB

L'outil EoleDB est pré-installé sur le module Scribe depuis la version 2.6.0, il permet de gérer les bases de données sur un module EOLE. Avec un seul fichier de configuration il permet de gérer nativement plusieurs types de bases de donnée (MySQL, PostgreSQL, SQLite, ...). Il prend en charge l'externalisation, la génération et la mise à jour des bases de données.

La prise en charge de PostgreSQL a été implémentée à partir de la version 2.6 d'EOLE.

Montée de version de l'application ecoStations

L'application ecoStations qui permet de gérer l'extinction et l'allumage des postes à des horaires donnés passe en version 2.4.8.

L'ajout d'un script permet notamment d'annuler le re-démarrage d'une station.

2.6.1

Partitionnement

Lors de l'installation d'EOLE avec une version supérieure ou égale à 2.5.1, une fenêtre propose de choisir entre un partitionnement manuel ou automatique, ce choix est également proposé sur Eolebase.

À partir de la version 2.6.1 d'EOLE il est possible d'ajouter des partitions supplémentaires et d'attribuer l'espace libre à une partition au travers de l'interface de configuration du module pour ajuster le partitionnement avant l’instance.

Mise à jour

Les modifications apportées au proxy transparent provoquent le blocage de certaines mises à jour. La déclaration du proxy est nécessaire pour effectuer les mises à jour d'un module EOLE qui serait protégé par un module Amon.

Ajout de dépôt supplémentaires

L'ajout de dépôt supplémentaires tels que les PPA est dorénavant géré nativement.

EAD 3

Une nouvelle version de l'EAD est disponible sur les modules et peut être activée. Pour le moment il ne remplace pas l'EAD existant, son activation permet de le découvrir, de l'utiliser ou de travailler à son développement.

Proxy inverse

Le paramétrage du proxy inverse est disponible sur tous les modules, il permet de relayer des accès extérieurs vers des serveurs situés derrière le pare-feu.

Le proxy inverse permet dorénavant la redirection de domaines.

Publication d'applications web par Nginx

L'accès à des applications web telles que l'EAD3 et l'interface de configuration du module se fait au travers de Nginx. Si un client accède au serveur avec un nom de domaine non déclaré, le flux est redirigé vers le domaine renseigné.

Désactivation de variables Creole entre esclaves du même groupe

À partir de la version 2.6.1 d'EOLE, il est possible de gérer la désactivation d'une variable esclave en fonction de la valeur d'une autre variable esclave du même groupe.

Dans les versions précédentes, il était possible de désactiver totalement une variable esclave mais pas de le faire pour une seule de ses valeurs.

Agrégation de liens Ethernet

Il est possible d’agréger plusieurs interfaces réseau physiques pour les utiliser comme s’il s’agissait d’une seule. Le but est d'accroître le débit au-delà des limites d'un seul lien, et éventuellement de mettre en œuvre de la redondance[8] de liens Ethernet.

Gestion des certificats Let's Encrypt

L'autorité de certification Let's Encrypt[9] permet de mettre en place, gratuitement, des certificats dont la distribution et le renouvellement sont automatisés.

Vous pouvez à présent gérer des certificats Let's Encrypt pour des serveurs accessibles depuis Internet ou au travers d'un proxy inverse.

Nom de domaine des applications web

Les adresses IP ne sont plus autorisées pour la variable Nom de domaine des applications web.

Cette restriction est notamment due au durcissement du support du protocole HTTPS[10] par les navigateurs.

EoleSSO cluster

EoleSSO peut être paramétré pour stocker les sessions SSO dans une base de données Redis[11] (locale ou distante).

En branchant plusieurs services EoleSSO sur la même base, il est possible de mettre en place une configuration de type cluster en répartition de charge ou en basculement.

Déléguer l'importation

L'utilisateur à qui des droits d'importation ont été délégués peut désormais consulter une copie des rapports dans son répertoire personnel.

Adresses autorisées à accéder à MySQL

Des variables ont été ajoutées dans l'onglet expert Mysql afin de déclarer les adresses IP ou les réseaux autorisés à accéder au serveur MySQL local.

Envole 6

Envole[12] est un outil qui permet de mettre en place un Espace Numérique Personnel pour l'Éducation.

C'est un portail qui rassemble un ensemble conséquent d'applications web.

À partir de la version EOLE 2.6.1, ce sont les paquets correspondants à la version n°6 d'Envole qui sont mis à disposition.

2.6.2

Accès au backend EAD

À partir de la version EOLE 2.6.2, pour permettre à un frontend EAD[13] distant de se connecter au serveur de commandes de l'EAD local, il faut l'autoriser explicitement pour chaque interface.

Par défaut, l'accès au backend est bloqué pour chaque interface.

Proxy inverse

Le proxy inverse permet dorénavant la redirection des sous-domaines.

Partitionnement et utilisation de l'espace libre

Le partitionnement à l'installation est toujours le modèle EOLE, mais il est modifiable avant l'instance par l'intermédiaire de l'interface de configuration du module.

L'administrateur a donc le choix entre :

  • le modèle de répartition de l'espace disque EOLE : un pourcentage pour chaque volume en fonction des fonctionnalités propres au module et l'espace libre est attribué à l'un des volumes (exemple : /home sur Scribe et Horus) ;

  • un partitionnement entièrement personnalisé : il est possible de créer des volumes et d'indiquer pour chaque volume quel pourcentage de l'espace libre il va utiliser en plus.

Certificat SSL

À partir de cette version le choix du certificat SSL (autosigné, manuel ou Let's Encrypt) est disponible en mode basique. La commande diagnose affiche tous les noms DNS renseignés dans le certificat du serveur[14].

DHCP

Le service DHCP propose maintenant la redondance et la répartition de charge.

La prise en charge de l'API OMAPI[15] permet de changer la configuration DHCP à chaud.

Le nommage des plages DHCP facilite leur identification dans l'EAD3.

Scribe VS ScribeAD

Le paquet scribe-ad ajoute un conteneur LXC et permet de transformer un module Scribe existant ou nouvellement installé en contrôleur de domaine Active Directory[16] tout en conservant toutes les fonctionnalités du module Scribe : la gestion des utilisateurs et des groupes, EAD, applications web…

Mode multi-établissement

Le préfixe des groupes associé à un établissement est enregistré afin qu'il soit ré-utilisé d'une importation à l'autre.

Les groupes profs-etab et eleves-etab sont gérés de façon native.

Attention

Sur les serveurs en production, l'ajout des groupes profs-etab et eleves-etab nécessite l'application du script /usr/share/eole/backend/creation_etab_eleves_profs.py.